Studio Orta - Folly | National Trust

Folly | National Trust

27 avril 2018 - 04 novembre 2018
Sculpture publique
Fountains Abbey et Studley Royal, North Yorkshire, Angleterre

Studio Orta est heureux d'annoncer une nouvelle commande publique, « Gazing Ball », réalisée pour Folly! 2018 Fountains Abbey et Studley Royal Water Garden, inscrit au patrimoine mondial et l'un des parcs nationaux les plus prestigieux et les plus visités du National Trust.

Pour Folly! 2018, Lucy + Jorge Orta réinventent la folie architecturale située près de la Maison des Banquets où se dressait autrefois la Rotonde, un temple ionique classique. Leur interprétation contemporaine de la folie du XVIIIème siècle, issue de leur série Totipotent Architecture, propose une fonction et un potentiel inédits à cette architecture perdue.

Les artistes ont volontairement rompu avec la forme hexagonale traditionnelle néo-classique pour créer une sculpture en « tension oppositionnelle », une caractéristique du design paysager de Studley. Ils ont imaginé une structure pentagonale avec une colonnade en trompe l'œil ; le dôme a été remplacé par une tour à axe rotatif sur laquelle se tient délicatement en équilibre une sphère miroir.

Cette énorme sphère est conçue pour refléter et déformer les jardins environnants, tandis que les fenêtres géométriques agissent comme des dispositifs de cadrage offrant aux visiteurs de multiples perspectives sur le Moon Pond, et une vue imprenable sur l'Octagon Tower gothique. « Gazing Ball » est destiné à nous rappeler l'aspect multifonctionnel des folies et à proposer de nouvelles interprétations du paysage.

Pour toute demande, veuillez contacter Folly!

[FICHE]
Studio Orta - Women House | Monnaie de Paris

Women House | Monnaie de Paris

09 mars 2018 - 28 mai 2018
Exposition de groupe - commissariat : Camille Morineau et Lucia Pesapane
Monnaie de Paris, France

Présentée à la Monnaie de Paris à partir du 20 octobre, Women House est la rencontre de deux notions : un genre – le féminin – et un espace – le domestique. Cette exposition majeure rassemble les œuvres de 39 artistes internationales femmes du XXe et XXIe siècle, regroupées en huit chapitres qui reflètent la complexité des points de vue possibles sur le sujet, à la fois féministes, mais aussi poétiques, politiques ou nostalgiques.

Dans ce contexte, Lucy Orta présente l’œuvre Body Architecture - Collective Wear 4 persons. Suite à la série Refuge Wear (1992-1998), Lucy Orta commence à travailler sur des structures portables collectives, passant de l'individu isolé à la notion de vie communautaire où des sculptures modulaires en forme de dôme ou de tente figurent les principes de solidarité et où les connexions physiques tissées entre les individus habitant ces espaces, symbolisent les liens innombrables qui peuvent se forger émotionnellement, intellectuellement, socialement et spirituellement.

Après l'étape parisienne, Women House s'exposera au National Museum of Women in the Arts à Washington D.C à partir du 8 mars 2018.

[FICHE]
Studio Orta - 70 x 7 The Meal, Act XLI | Singapour

70 x 7 The Meal, Act XLI | Singapour

27 janvier 2018
NTU Center for Contemporary Art
Singapour

Studio Orta est heureux d'annoncer le second 70 x 7 The Meal à Singapour avec le NTU CCA, samedi 27 janvier, à l'occasion de The Current Convening # 3, en collaboration avec TBA21-Academy.

Le 41ème acte de cette série en cours Act XLI - Who owns the Oceans?, est un brunch discursif en plein air qui s'inspire de la tradition du repas communautaire pour créer une plate-forme explorant les questions relatives aux océans, telles que les droits aux ressources, à l'eau, la sécurité alimentaire et la propriété des pratiques, matériaux et images océaniques. Pour cet événement participatif, Lucy + Jorge Orta ont conçu une décoration de table relative à ces discussions d'actualité. Pendant le brunch, les invités continueront d'examiner les questions soulevées lors des séances de Convening # 3 qui auront lieu au NTU CCA du 25 au 28 janvier. Ce repas sur le thème océanique est élaboré en collaboration avec le restaurateur Ken Loon de The Naked Finn à Singapour, à base d’ingrédients produits localement, qui seront tous expliqués et intégrés dans une conversation plus globale sur les sources alimentaires de Singapour, son environnement spécifique et son infrastructure.

Pour réserver votre place au repas.

[FICHE]
Studio Orta - Exposition personnelle | Untitled Miami

Exposition personnelle | Untitled Miami

06 décembre 2017 - 10 décembre 2017
Jane Lombard Gallery - Stand A2
Miami Beach, USA

Studio Orta est heureux d'annoncer une exposition personnelle de Lucy + Jorge Orta à UNTITLED, Miami Beach 2017, avec la galerie Jane Lombard.

Différentes œuvres emblématiques des artistes y seront présentées : OrtaWater, Antarctica et Totipotent Architecture, dont l'esthétique à la fois poétique et fonctionnelle porte sur les mécanismes systémiques liés au changement climatique, à la diminution des ressources naturelles et la migration forcée.

Ces oeuvres se rejoignent dans la réalisation physique et conceptuelle de leur dernière série de peintures-assemblages, Derrame. Le hasard et l’accident sont au cœur du geste abstrait défini par ces œuvres, produisant sur la surface de la toile un mélange aléatoire de pigments et de formes organiques. Ce facteur accidentel est traité comme un phénomène incontrôlé, un événement qui reflète la force destructrice des catastrophes naturelles renforcée par le mépris humain et le chaos des cataclysmes sociopolitiques. Ces compositions fluides sous-jacentes trouvent leur origine dans les peintures Derrame de Jorge Orta, commencées dans sa ville natale de Rosario, en Argentine (1972-1984) pendant la "guerre sale". En cette période de terrorisme d'État et de censure, la peinture devient à la fois un acte politique de révolte et un acte émotionnel de frustration.

Peintures gestuelles, sculptures et performances alliées à la fonctionnalité, au design et à l'engagement politique composent un nouveau champ de réflexion. Dans les œuvres des artistes, les lignes et symétries structurent le chaos sous-jacent tout en ouvrant de nouveaux horizons. Les objets encadrent et contrôlent le débordement, continuum irrépressible cherchant à catalyser un cycle de renouveau et de possibilités.

Communiqué de presse - Untitled Miami 2017

[FICHE]
Studio Orta - Frieze Projects | Antarctica

Frieze Projects | Antarctica

04 octobre 2017 - 08 octobre 2017
Frieze London, Regent’s Park
Londres, Angleterre

Nous sommes heureux d’annoncer notre participation à Frieze Projects London avec Antarctica World Passport Delivery Bureau, une toute nouvelle installation sous forme de « convoi » composé d’anciennes remorques de l'armée modifiées, curatée par Raphael Gygax.

Depuis plusieurs années, Lucy + Jorge Orta se sont intéressés à la transformation de surplus militaires, des «armes de guerre», en «outils pour la paix», afin de leur insuffler de nouvelles significations. Ce nouveau bureau de passeport mobile, spécialement réalisé pour Frieze Projects, se compose de mini-bivouacs en référence au corps humain, de divers objets d’expéditions et d’un bureau où des agents distribueront les Antarctica World Passports. Une édition limitée de 5 000 passeports sera disponible pendant la semaine de Frieze du 4 au 8 octobre. Pour chaque passeport distribué, le titulaire de l’Antarctica World Passport est invité à rejoindre la communauté sans frontières, qui compte aujourd'hui plus de 19 000 citoyens en-ligne.

Suite à leur expédition en Antarctique en 2007, le projet Antarctica a été inauguré en 2008 lors de leur exposition rétrospective au Hangar Bicocca Milan, curatée par Bartolomeo Pietromarchi. Parallèlement à l’installation d’Antarctic Village – No Borders, les artistes ont créé le projet Antarctica World Passport. 50 000 exemplaires du passeport ont été imprimés à ce jour. Le passeport pour Frieze Projects sera la quatrième édition.

Pour Lucy + Jorge Orta, le paysage de glace immaculé de l'Antarctique est une métaphore, un filtre pour le kaléidoscope que forment nos nations et nos identités, concentrant toutes les couleurs dans sa lumière et la pureté d'un espoir.

[FICHE]
Studio Orta - Raven Row | Londres

Raven Row | Londres

04 juin 2017
Raven Row
Londres, Angleterre

Mise en scène de Modular Architecture à Raven Row à Londres

Commandée par La Fondation Cartier pour l'art contemporain (Soirées nomades) à Paris (1996), Modular Architecture est composée de quatre grandes sculptures textiles : Dome, Unit, Igloo et Cabin. Les membranes iridescentes de ces structures architecturales élémentaires sont ornées de "demi-corps" représentés par des fragments de vêtements : capuchons, manches, pantalons et gants qui sont manipulés et assemblés dans différentes configurations, permettant d’étudier les notions d'espace personnel et collectif. Au cours de la performance à Raven Row, les participants explorent le Modular Unit pour dissoudre les limites entre le corps et l'architecture.

La performance est chorégraphiée par Nandi Bhebhe et l'artiste Phoebe Davies, avec Zinzi Minott, Daniel Brathwaite-Shirley, Sarah Kent, Hamish MacPherson et Darcy Wallace.

Modular Architecture est mise en scène dans le cadre de l'exposition 56 Artillery Lane, du 21 avril au 11 juin 2017, où sont également présentées trois oeuvres emblématiques de la série Refuge Wear provenant des archives de Lucy + Jorge Orta.

Pour plus d'informations Raven Row.

[FICHE]
Studio Orta - Raft of the Medusa | Hull

Raft of the Medusa | Hull

29 mars 2017 - 17 juin 2017
Humber Street Gallery Hull, Angleterre
Exposition personnelle

À l’occasion de Hull UK City of Culture 2017, l’exposition Somewhere Becoming Sea à la Humber Street Gallery du 5 avril au 17 juin 2017, se penche plus particulièrement sur les changements perpétuels des frontières maritimes et terrestres, explorant ainsi l’importance historique de Hull comme porte vers la mer du Nord et au-delà. Elle reflète comment les étendues d’eau qui séparent les pays sont également des voies qui les connectent. À l’heure où les changements climatiques menacent d’estomper encore plus ces frontières entrainant des conséquences économiques à long terme, l’exposition capture le pouvoir élémentaire de l’eau et pose la question : est-ce que partout aujourd’hui « la mer s’étend quelque part » ?

Dans ce contexte, Lucy + Jorge Orta sont heureux de présenter leur nouvelle installation, Raft of the Medusa, qui fait référence à la vision romantique du naufrage du Radeau de la Méduse peint par Théodore Géricault (1818-1819, Musée du Louvre, Paris). Pour les artistes, le radeau de fortune construit par l'équipage de la Méduse à partir du bois récupéré de leur vaisseau naufragé, nous en dit plus que la périlleuse traversée des marins perdus d'avance. C’est un symbole très fort des voyages fatidiques des esclaves et migrants à travers l'histoire. Aujourd'hui encore, nous sommes les témoins de ces traversées périlleuses de milliers de réfugiés qui naviguent sur les océans à la recherche d'un refuge.

En s’appuyant sur les performances filmées qui ont eu lieu au Yorkshire Sculpture Park en 2013 et aux Moulins en 2015, Raft of the Medusa va devenir à la Humbert Street Gallery le site d’une performance qui explore les gestes de fragilité, d’impuissance mais aussi d’espoir concluant ainsi le cycle qui permettra aux artistes de finaliser leur prochain film.

[FICHE]
Studio Orta - EXPOSITION MONOGRAPHIQUE | GALERIE VALÉRIE BACH | BRUXELLES

EXPOSITION MONOGRAPHIQUE | GALERIE VALÉRIE BACH | BRUXELLES

17 mars 2017 - 29 avril 2017
Galerie Valérie Bach, Belgique

Lucy + Jorge Orta sont heureux de présenter leur deuxième exposition à la Galerie Valérie Bach.  Œuvres en volumes et peintures, réunies pour la première fois, y sont mises en perspective en deux volets offrant un éclairage nouveau sur le processus créatif à l’œuvre dans leur travail.

Le premier volet se structure autour de la notion de cellule —cellule de vie, cellule d’habitation— au cœur même de leur réflexion. Dans la série Totipotent, inspirée de la biologie moléculaire et des processus de différentiation, des volumes en verre soufflé se dilatent, à l’instar des embryons cellulaires, pour former de nouveaux espaces d’habitation au sein de structures architecturales délimitées par leurs silhouettes en acier. Avec la série Cells Diptych, cellules en verre soufflé de Murano, les artistes vont encore plus loin dans leur exploration de l’infini cellulaire, en faisant apparaître une nouvelle vie macroscopique.

Le deuxième volet de l’exposition, fondé sur le travail gestuel de Jorge dès les années 70, lorsqu’il échappait à la dictature argentine par l’expression peinte, se structure autour de l’idée de l’accident, comme moment violent mais aussi comme phénomène aléatoire, incontrôlé qui se manifeste dans la série Derrame. À ce travail s’ajoute, dans la toute dernière série réalisée par les artistes, Assemblages, une formulation tridimensionnelle de cette vision accidentelle, par l’application et par la juxtaposition, par-dessus la surface picturale, d’éléments de la réalité formelle qui semblent plaqués par nécessité sur la sous-jacence accidentelle des gestes chromatiques, comme si le réel ré-ordonnait l’immatériel, dans un chorus entre abstraction et réalité.

[FICHE]
Studio Orta - 70 x 7 The Meal | Singapour

70 x 7 The Meal | Singapour

20 janvier 2017
NTU Center for Contemporary Art, Singapour

Studio Orta est heureux d’annoncer 70 x 7 The Meal act XL, un diner pour 200 personnes qui aura lieu à Gillman Barracks à Singapour dans la soirée du 20 janvier 2017.

A l’occasion de Cities for People, Ideas Fest organisé par NTU Centre for Contemporary Art, l’acte 40 de 70 x 7 The Meal, projet participatif que continuent de développer Lucy + Jorge Orta, s’inspire du rituel ancestral du partage du repas pour créer une plateforme de discussions entre les communautés qui explore et relie les différentes initiatives alimentaires locales.

En préparation à ce repas, les artistes ont mis en place un atelier participatif avec Foodscape Collective Singapore afin d’examiner les préoccupations liées à l’alimentation et au développement durable à l’échelle locale. Des cessions de discussions interactives avec des chefs locaux, cuisiniers, agriculteurs, jardiniers, responsables politiques, activistes et artistes ont généré un ensemble de réflexions sur la production alimentaire et sa distribution, les notions d’identité et de culture, qui seront partagées avec les participants au repas.

À leur arrivée à NTU CCA, les invités se verront attribuer une carte de navigation parmi les 25 « îlots de connaissance » dans un cadre unique réalisé par les artistes afin d’inciter et de perpétuer les discussions sur l’art, l’alimentation et le développement durable. Suivant l'éthique de 70 x 7, le menu élaboré par le Chef Misso Russell Keith de l’Open Farm Community sera composé uniquement de produits locaux ou durables.

[FICHE]
Studio Orta - Exposition à ne pas manquer | Peterborough UK

Exposition à ne pas manquer | Peterborough UK

10 septembre 2016 - 04 décembre 2016
City Gallery and Museum, Peterborough, Angleterre
Exposition personnelle

Lucy + Jorge Orta, qui explorent depuis plus de 25 ans les problématiques sociale et écologique, mettent l’accent sur le gaspillage et la distribution alimentaires dans une exposition monographique à la City Gallery and Museum à Peterborough. Cette exposition réunit un ensemble d’œuvres liées à la « politique alimentaire » et aux rituels liés au partage du repas. The Art Newspaper

L’exposition s’articule autour de deux sculptures inédites. Bread s’inspire de 70 x 7 The Meal qui s’est déroulé à Peterborough (2015) et durant lequel une centaine de pains furent préparés par les habitants avant d’être moulés en aluminium. Portés par de traditionnelles charrettes, ces humbles objets qui traversent cultures et siècles évoquent le cycle ancestral des semailles, des récoltes et de la mouture, le travail manuel du bois et le pétrissage qui génèrent ces manifestations uniques à nos besoins fondamentaux.

Inspirée d’une expédition en Amazonie péruvienne (2009), l’installation Seeds se compose d’une trentaine de « semences-objets » en verre de Murano. Elle est entourée par une collection de dessins aquarellés formant une grainothèque métaphorique. La beauté et la diversité de notre monde naturel sont les éléments prévalents au rôle de « préservation » des variétés menacées d’extinction mené par les artistes.

Cette exposition rassemble également des œuvres historiques telles que Dans le même panier (1997) et Hortirecylcing Enterprise (1999) ainsi que l’intégralité des éditions limitées d’assiettes en porcelaine Royal Limoges réalisées pour la série 70 x 7 et présentées sur des chemins de table en soie jacquard sur mesure, tissés par des tisserands du Suffolk.

Pour accompagner cette exposition, Metal Peterborough organise un programme d’activités de sensibilisation autour des politiques alimentaires.

 

[FICHE]
Studio Orta - Spirits | Triennale Emscherkunst | Allemagne

Spirits | Triennale Emscherkunst | Allemagne

04 juin 2016 - 18 septembre 2016
Vallée de Emscher, Ruhr, Allemagne
Exposition de groupe

À l’occasion de la troisième triennale Emscherkunst (4 juin - 18 septembre 2016), Lucy + Jorge Orta dévoilent leur dernière commande majeure : Spirits of the Emscher Valley (les "Spirits" de la vallée d'Emscher). Ce nouveau parcours d’art contemporain, réparti sur 50 km le long de la rivière Emscher, à travers parcs naturels et paysages post-industriels, traite de la transformation environnementale de la région de la Ruhr.

Pour cette exposition, Lucy + Jorge Orta intègrent trois "Spirits" à des endroits stratégiques qui ont un sens dans son histoire liée à la disparition des mines de charbon et des aciéries. Commencée en 2012, la série "Spirits" alterne sculptures figuratives et performances qui fonctionnent comme métaphores du lieu où elles s’inscrivent et tentent d’en capturer l’"âme". L’aspect participatif, au cœur du travail des artistes, est essentiel pour mener à bien cette "personnification" sculpturale. Lucy et Jorge Orta ont travaillé étroitement avec les habitants de la région ayant un lien particulier avec les lieux choisis et les ont incités à raconter les histoires de leur communauté.

Installées sur les bords du lac Phoenix à Dortmund-Hörde, Totem with Magpie (Totem avec pie) évoque la nouvelle génération qui doit se construire sur cette métamorphose industrielle, alors que Bird woman (La femme oiseau) réunit à nouveau symboliquement la partie est et ouest de Phoenix reliées dans le passé par un viaduc. À la cokerie Hansa à Dortmund-Huckarde, fermée depuis les années 90, Observer (L’observateur) témoigne tel un oracle de la transformation du paysage : la Nature reprend ses droits, investit les vestiges du passé.

[FICHE]
Studio Orta - Symphony for Absent Wildlife en Angleterre

Symphony for Absent Wildlife en Angleterre

30 janvier 2016 - 24 avril 2016
Attenborough Arts Centre, Leicester
Exposition Personnelle

Le nouveau centre d’art Attenborough Arts Centre, au sein du campus de l’University of Leicester sera inauguré par une exposition personnelle de Lucy + Jorge Orta, du 30 janvier au 24 avril 2016. À cette occasion, le travail présenté propose d’entrecroiser différents liens : la pénurie des ressources, la disparition des espèces, le changement climatique et la migration.

L’œuvre centrale de l’exposition est Symphony for Absent Wildlife, une commande de la Nuit Blanche Calgary au Canada, elle a été adapté au cadre de la galerie pour créer une installation audio immersive. L'audience rencontre un orchestre de créatures masquées, sculptées dans du feutre. Ils soufflent dans des appeaux en bois et les tiennent dans le creux de leurs mains en céramique. Le concert de l'aube des musiciens-oiseaux monte en puissance jusqu’à un arrêt abrupt, laissant le public avec un profond sentiment de perte.

Dans les autres salles se déploient les œuvres de la série Life Line, Life Guard et Amazonia qui tissent une histoire visuelle, se confrontant aux problématiques de survie. Bien que nombre de ces travaux aient été concus il y a plus de dix ans, ils sont d'autant plus actuels aux vues des récents évènements.
Les objets, vitrines et dessins dérivés de l’expédition des artistes en Amazonie péruvienne en 2009, se font le récit d’un oasis de biodiversité dans un état critique. Dans le même temps, ils tirent notre regard vers le monde qui nous entoure, la beauté des millions d’espèces qui dépendent localement et globalement de l’Amazonie pour leur survie, ainsi que les cycles de la vie et de la mort.

[FICHE]
Studio Orta - Exposition personnelle  | Jane Lombard Gallery NY

Exposition personnelle | Jane Lombard Gallery NY

14 janvier 2016 - 20 février 2016
Jane Lombard Gallery, New York, USA
Exposition personnelle

Lucy + Jorge Orta sont très heureux d’annoncer leur première exposition personnelle à New York à la Jane Lombard Gallery Chelsea. Du 14 janvier au 20 février, les artistes présenteront Antarctica, avec les œuvres les plus représentatives de cette série.

Aux cotés de Dome Dwelling, le village d'architectures éphémères installé en Antarctique en 2007, les œuvres Life Line et Drop Parachute sont présentées ainsi que plusieurs dessins à l‘aquarelle inspirés de l’expédition extraordinaire des artistes.

L’œuvre principale de l’exposition est le Bureau de Délivrance du Passeport Universel Antarctique, une installation itinérante recemment présentée au Grand Palais à Paris pendant la COP21 la conférence sur le climat. Les visiteurs du bureau de délivrance du Passeport Universel Antarctique, une composition architecturale faite à partir de matériaux de récupération, reçoivent un Passeport Universel Antarctique numérotée, et en échange, promettent de soutenir les principes du projet : agir contre les effets du réchauffement climatique et lutter pour la paix.

Depuis 2008, 55 000 passeports ont été imprimés, les visiteurs de l’exposition de Lucy + Jorge Orta à la Jane Lombard Gallery seront invités à s’inscrire pour leur passeport personnalisé, et à rejoindre la communauté des citoyens du monde. www.antarcticaworldpassport.com

 

 

 

[FICHE]
Studio Orta - COP21 - Antarctica au Grand Palais

COP21 - Antarctica au Grand Palais

04 décembre 2015 - 10 décembre 2015
Grand Palais, Paris, France
Installation publique

Citoyens du monde, rejoignez la communauté du Passeport Universel Antarctique. 

Lucy + Jorge Orta sont heureux d’annoncer leur participation à la COP21 Conférence sur le climat avec leur installation Bureau de Délivrance du Passeport Universel Antarctique, qui sera installée dans la nef du Grand Palais, pour ArtCOP21 le festival artistique sur le climat.

Le projet Antarctica World Passport met en avant l’urgence de prendre en considération les personnes et les communautés victimes des conséquences du changement climatique. Des dizaines de milliers de personnes à travers le monde ont déjà montré leur soutien et se sont inscrites au Passeport Universel Antarctique. Pendant la COP21, du 4 au 10 décembre, des milliers d’autres passeports seront délivrés aux visiteurs présents pour l’exposition Solutions21 au Grand Palais. Le Passeport Universeal Antarctique est remis à chaque personne qui souhaite devenir membre d’une communauté mondiale sans frontière tout en s’engageant à protéger l’environnement, à respecter l’humanité et à promovoir la paix.

Le Passeport Universel Antarctique découle d’un ensemble d’expériences et de réflexions nées du voyage des artistes Lucy + Jorge Orta sur le continent Antarctique en 2007. Ses paysages immaculés sont aussi devenus le symbole du changement climatique. Les déplacements de populations et les transformations géographiques, en particulier sur les régions côtières ou en désertification, redessinent localement, autant que globalement, les frontières. Le changement climatique est un phénomène global et sans frontière qui atteint toutes les régions du monde sans distinction. Notre réponse doit, elle aussi, être universelle et sans frontière. Rejoinez-nous au Grand Palais, ou en ligne www.antarcticaworldpassport.com

Dans le cadre de la Conférence des Parties Créatives, le 6 décembre à 17h, ArtCOP21 et COAL, vous invite à la Gaîté Lyrique Paris pour un entretien - portrait de Lucy + Jorge Orta, animé par la journaliste Lydia Ben Ytzhak.

[FICHE]
Studio Orta - Antarctica à Vienna Art Week

Antarctica à Vienna Art Week

17 novembre 2015 - 10 janvier 2016
Kunst Haus Wien, Exposition de groupe
Autriche

Si vous êtes dans la capitale autrichienne pour la Vienna Art Week, ne manquez pas l’occasion de voir un fragment d’Antarctic Village dans l’exposition Creating Common Good à la Kunst Haus Wien, du 17 novembre 2015 au 10 janvier 2016.

Réalisée par Robert Punkenhofer et Ursula Maria Probst, l’exposition explore la notion du “bien commun” – le partage des ressources naturelles, des espaces publics et des services – qui met en évidence l’urgence de remettre en question la notion des biens communs. Des sujets tels que les microsystèmes alternatifs, les processus de gentrification, les crises migratoires, à la critique des coupures budgétaires de l’éducation et la culture, sont explorés par les artistes : Atelier Van Lieshout, Joseph Beuys, Ramesch Daha, Leon Golub, Tamara Grcic, Teresa Margolles, Martha Rosler et Lucy + Jorge Orta. Ils questionnent la création et l’utilisation des ressources pour proposer des alternatives à l’ordre établi et certains d'entre eux se tiennent à une mission éthique de reformuler la société.

Antarctic Village - Dome Dwelling de Lucy + Jorge Orta, installée sur le continent de l’Antarctique en 2007, soulève des questions autour des problèmes reliés à l’environnement, la politique, l’autonomie, l’habitat, la mobilité et les relations entre les personnes. Chaque tente-habitation, fabriquée à la main avec des drapeaux de différents pays du monde, ainsi que des vêtements et des gants, est sérigraphiée avec un nouvel article de l'UN Déclaration des droits de l’homme (13.3). Depuis l’éveil d’une crise migratoire sans précèdent, et la hausse du déplacement des communautés du au réchauffement climatique, le projet Antarctica est un puissant rapel afin de redéfinir la notion de bien commun.

[FICHE]
Studio Orta - OrtaWater à ZKM Karlsruhe

OrtaWater à ZKM Karlsruhe

31 octobre 2015 - 28 février 2016
ZKM Centre for Art Media & Culture , Exposition de groupe
Allemagne

Lucy + Jorge Orta sont très heureux d’annoncer leur participation à Global:Exo-Evolution, une exposition de Peter Weibel, Sabiha Keyif, Philipp Ziegler et Giulia Bini, qui aura lieu au ZKM | Center for Art and Media à Karlsruhe, du 31 octobre 2015 au 28 février 2016.

Exo-Evolution s’intéresse à l’enchevêtrement de l'art et de la science et l’usage artistique des nouvelles technologies, ouvrant vers une vision du futur. Cette nouvelle réalité, modelée par des cyborgs imprimés en 3D, des chimères, des molécules, des fonds génétiques, des technologies portables, des formes de vie synthétique, des costumes bioniques, des rétines en silicones, du tissu artificiel, de la manipulation génétique ou encore de la physique quantique, est profondément liée aux solutions telles que le combat contre la pollution en séparant l’oxygène du CO2.

Dans ce contexte, Lucy + Jorge Orta présentent Zillie Fluvial Intervention Unit, un immense bar à eau flottant qui porte des centaines de bouteilles d’eau commerciales collectées dans le monde entier. Cette oeuvre pose les questions entourant la privatisation et la main mise des entreprises qui affectent l’accès universel à l’eau. Fluvial Unit fait parti de la série OrtaWater, qui explore à travers une association d’expérimentation sculpturale et de collaboration scientifique, la pénurie de cette ressource naturelle, sa pollution, son processus de purification et ses méthodes de redistribution.

[FICHE]
Studio Orta - Meteoros - Grande première en France

Meteoros - Grande première en France

26 septembre 2015 - 17 janvier 2016
Gare Lille Flandres, Oeuvre publique
France

Un lieu de rencontre suspendu, le ciel est l’agora de notre imagination.

Lucy + Jorge Orta inaugureront leur sculpture reconnue internationalement Cloud | Meteoros à Lille le vendredi 25 septembre à 19h. Suspendue à l’intérieur de la Gare Lille Flandres, l’installation monumentale accueillera les visiteurs de la nouvelle édition de Lille 3000 | Renaissance.

Du 26 Septembre 2015 au 17 Janvier 2016, cinq nuages éthérés flotteront au dessus de 80 000 personnes qui transitent par la ville chaque jour. Deux nuages, initialement créés pour Terrace Wires à la gare St Pancras International de Londres, seront associés à trois nouveaux nuages conçus spécifiquement pour l’exposition Renaissance. Les nouvelles sculptures représentent un chérubin ailé, prenant les traits d’un adolescent de la région sélectionné par le comité de Lille 3000.

“Meteoros” est un mot dérivé du grec ancien, signifiant “au milieu de”. Les nuages constituent depuis toujours des liens entre le réel et l’imaginaire, entre le paradis et la terre, la légèreté et la gravité. Ils peuplent les cieux des fresques de la Renaissance, où ils sont souvent représentés peuplés de profanes et de prophètes, d’anges et de divinités. Tout au long de l’histoire, cette voute céleste a été un espace de convivialité, d’apprentissage et d’échanges. Tout comme leur série 70 x 7 the Meal, qui invite les gens à partager un repas dans des espaces publics, Cloud | Meteoros est une œuvre d’art public suspendu momentanément, comme un souffle d’air frais.

Renseignements presse elsa.urtizverea@lille3000.com

[FICHE]
Studio Orta - Food Water Life | Dernière étape au Canada !

Food Water Life | Dernière étape au Canada !

29 août 2015 - 06 décembre 2015
Museum London, Ontario, Exposition monographique
Canada

Après la grande tournée aux Etats-Unis, l’exposition triptyque Food Water Life est présentée au Museum London, Ontario du 29 aout au 6 décembre 2015. La dernière étape de l’exposition présente trois projets qui parcourent deux décennies de collaboration artistique entre Lucy + Jorge Orta. À travers des sculptures, des dessins, des installations et de la vidéo, les artistes explorent les sujets majeurs qui définissent le 21ème siècle : la biodiversité, l’environnement durable, le changement climatique et l’économie sociale.

En tant qu’héritier de la pratique de la sculpture sociale, formulé par l’artiste et activiste allemand Joseph Beuys dans les années 1960, les œuvres des Orta sont des reliques de leur propre fonction – les assemblages tels que Processing Units et Purification Factory, qui représentent, respectivement, une plateforme pour la préparation de la nourriture glanée sur les marchés et un mécanisme de purification de l’eau. D’autres sculptures ont été créées lors d’une expédition en Antarctique en 2007, et qui participent à l’effort de modifier la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948. Ces œuvres sont des métaphores en action, des constructions qui accomplissent des missions pour lesquelles elles sont emblématiques.

Food Water Life fut initié par la Tufts University Art Gallery en 2012 par les commissaires d’exposition curatorsquared. L’exposition a été accueilli par : Richard E. Peeler Art Center ; Ben Maltz Gallery ; Herbert F. Johnson Museum of Art ; Zilkha Gallery.

[FICHE]
Studio Orta - Biennale de Venise | Glasstress Gotika

Biennale de Venise | Glasstress Gotika

09 mai 2015 - 22 novembre 2015
Palazzo Franchetti, Venise, Exposition d'art internationale
Italie

Suite à leur participation à l’exposition Glastress 2013, Lucy et Jorge Orta sont heureux de vous annoncer leur participation à l’exposition Glasstress 2015 Gotika, une exposition qui prendra place au Palazzo Franchetti à Venise, événement conjoint à la 56ème Biennale d’art de Venise. 

Cette exposition, menée par le musée de l’Hermitage et le studio Berengo, explore comment les idées et les méthodes de communication médiévales se sont imperceptiblement intégrées à notre conscience moderne malgré les avancées technologiques et comment le concept du gothique influence l’art contemporain. Glasstress 2015 Gotika combinera des œuvres historiques de la collection de l’Hermitage et de nouvelles oeuvres en verres, ayant pour point commun le thème du gothique.

Commandée pour l’exposition, la sculpture Arboreal de Lucy et Jorge Orta est un imposant moulage de bronze d’un tronc d’arbre tombant, sur lequel quatre cosses de graines en verres sont en fleurs. Le contraste entre la patine noire du bronze et la qualité aérienne des quatre délicats verres de Murano fait à la main, évoque la tenacité de la nature à vaincre les plus arides environnements.

[FICHE]
Studio Orta - Evènement inaugural Expo Milan 2015 | Fabulae Naturae

Evènement inaugural Expo Milan 2015 | Fabulae Naturae

02 mai 2015
Ermenegildo Zegna global headquarters, Milan, Performance event
Italy

Le 2 mai 2015, Ermenegildo Zegna célèbre l’ouverture de l’Exposition Universelle - Expo Milan 2015. À cette occasion, Lucy + Jorge Orta ont créé une série de peintures murales monumentales, qui forme une toile de fond pour la performance Symphony of Absent Wildlife et Act XXXVII de leurs célèbres repas 70 x 7 the Meal. Cette soirée unique inaugure l’exposition Fabulae Nature dont la commissaire est Maria Luisa Frisa, qui ouvre au public le 10, 24 et 31 mai.

Les artistes ont transformé l’architecture remarquable du bâtiment pensée et dessinée par Antonio Citterio en une immense peinture murale de végétation rappelant le parc naturel Oasi Zegna. Cette fresque hors-du-commun est inspirée par les recherches menées par les artistes sur le fonds Heberlein, une vaste collection d’imprimés textiles conservée par le fonds d’archives Zegna. Au centre de cette installation est présenté un dessin d’un arbre à taille réelle, dont les branches mènent les visiteurs vers 70 x 7 The Meal, où le chef David Oldani a servi un menu gastronomique le 2 mai au soir. Choisissant des occasions conviviales, pour discuter de problèmes durables, Lucy + Jorge Orta ont créé une édition limitée d’assiettes de porcelaine Royal Limoges, qui a provoqué des débats entre les convives, et permet de soutenir la restauration de la région de Punta Mesco en Italie. Pour chaque oeuvre vendue, un arbre sera planté à Punta Mesco, portant le nom de son « propriétaire ».

Pour Fabulae Naturae, Lucy + Jorge Orta ont créé une véritable ode à la vie sauvage. Face aux immenses peintures murales colorées, les artistes ont présenté Symphony for Absent Wildlife, une installation sonore et visuelle, qui intensifie le sentiment d’entrer au cœur d’un conte de fée habité par des créatures fantastiques de la forêt. L’installation sonore est conçue en dichotomie, entre un faux orchestre de flutistes jouant une symphonie pour la nature et un vrai orchestre composé de sifflements d’oiseaux. Chaque musicien porte un masque et un manteau prenant la forme de créatures des bois et façonnés dans des anciennes couvertures de feutre.

Fabualae Naturae s’inscrit dans la série de performances réalisées et présentées par Lucy + Jorge Orta depuis 1997 dans plusieurs villes du monde, dans lesquels ils construisent des liens entre art, nutrition et éthique. Voir la vidéo.

 

[FICHE]